À Dakar, le rappeur Fou Malade ne veut plus voir les jeunes Sénégalais quitter leur pays pour un mirage

Share Button

S’ils connaissaient la vérité, beaucoup seraient restés au pays à se battre chez eux au lieu de vivre ces vies tronquées, miséreuses, sur fond d’indignité.

« On ne nous a jamais montré la France des clochards. »

Ce n’est pas pour la qualité de son flow que je vous parle de ce rappeur. Il est… voilà, voilà…
C’est son message qui me semble important.
Les media Africains montrent la belle vie et ceux qui reviennent visiter la famille mentent aussi, par fierté.
Ils arrivent avec ces cadeaux qu’il faut absolument apporter quand on rentre au pays pour témoigner de cette soi-disant opulence.

Petites remarques rectificatives sur ses propos:

 

  • Immigré désigne quelqu’un qui désire s’installer durablement dans son pays d’accueil, un expat lui a pour objectif de rentrer généralement après peu d’années. Cela dit, il est vrai qu’il y a malheureusement une catégorisation au faciès sur les intentions de la personne.
  • Il y a un paramètre essentiel dont il ne parle pas:  ces mensonges servent une économie, celles des passeurs. Ce sont eux aussi qu’il faut dénoncer et traduire en justice au sein de leurs propres pays, ce sont eux qui s’enrichissent sur le dos de leurs compatriotes, qui leurs mentent et qui menacent même parfois de les tuer si, au dernier moment, ils refusent de faire le voyage.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *