Ahmed Harkan, athée égyptien, militant actif des droits de l’homme censuré sur une chaine Egyptienne

Share Button

Lui et son épouse pratiquent le courage tous les jours. Déjà, le 25 octobre 2014, lui et sa femme enceinte ont survécu à une tentative d’assassinat. Quand ils se sont rendus à la police pour déposer plainte, ils ont été retenus pour manque de respect à l’islam.
Ici, le 3 novembre 2015 sur la chaîne Al-Hassema, il participe à un « débat ».
Il n’a jamais été question de laisser librement parler un athée mais de le malmener et de l’humilier devant des millions de telespectateurs,

« Quand on a la foi, on peut se passer de la vérité. »
Friedrich Nietzsche

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *