« Atteinte gravissime au Larynx et à la gorge »- « Des lésions mortelles à l’arme blanche » Z’arrivent pas à le dire : IL A ÉTÉ ÉGORGÉ !

Share Button

Aux côtés du juge Marc Trévidic et du spécialiste du terrorisme Jean-Charles Brisard, Thibault de Montbrial prône un durcissement de la législation sur le terrorisme contre les djihadistes français.
Après l’attentat contre Charlie Hebdo, en janvier 2015, il avait déclaré : « France est en guerre  »
« Le fait qu’en 24 heures, le rapport d’autopsie ait fuité… On y est presque… » « Je ne vais pas vous donner la liste des victimes de terroristes qui ont été égorgés en France, pudiquement ça n’a pas été dit publiquement mais il y a des dossiers dans lesquels ont sait que les gens ont été égorgés.
On a trouvé dans les media Français des périphrases incroyables pour éviter de le dire. C’est comme s’il y avait un tabou à utiliser un mot très connoté. Parce que l’égorgement, c’est une manière de tuer dans l’islamisme, il y a une tradition historique… »

Il participe à la fondation du Centre d’analyse du terrorisme puis du Centre de Réflexion sur la Sécurité Intérieure puis de l’institut Mirabeau, un Think-Tank de chercheurs et juristes entendant promouvoir une définition plus large de la légitime défense.
Après les attentats du 13 novembre 2015 en France, il confirme son diagnostic : « La France est sortie de 70 ans de paix »

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *