Certains EHPAD ont trouvé une réponse au manque de moyens : les résidents participent aux tâches du quotidien

Share Button

Et ce qui pourrait ressembler à une honteuse exploitation se transforme en une mission quotidienne qui fait que la personne investie d’une mission à remplir se sent UTILE. Et d’ailleurs elle l’est
Valorisés et stimulés, les résidents redeviennent actifs. On leur laisse le choix et le temps de faire les choses par eux-mêmes.
C’est une adaptation de la méthode Montessori aux ainés.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *