Dans les Repair Cafés, on s’aide à réparer pour moins jeter

Share Button

Le concept a été lancé en 2009 aux Pays-Bas par la journaliste Martine Postma. Il en existe aujourd’hui plus de 990, principalement aux Pays-Bas, en Belgique et en France.
Chaque mois, l’association Repair Café Paris organise deux ateliers de réparation où chacun peut apporter ses objets cassés (vêtements, électroménager, appareils électroniques, ordinateurs, etc.) afin de les faire réparer ou d’apprendre à les réparer, le tout dans la bonne humeur autour d’un café, d’un thé et de petits gâteaux. L’association met en relation des réparateurs bénévoles, professionnels du bricolage ou simples amateurs, avec des personnes ayant un objet hors d’usage qu’ils souhaitent pouvoir réutiliser plutôt que de le remplacer. C’est gratuit. Apprendre à réparer pour moins jeter et donc moins consommer, voilà le principe des Repair Cafés.
Dans un état d’esprit très « consommation collaborative », on y bricole, on répare son aspirateur qui n’aspire plus, son grille-pain qui ne grille plus, son casque audio devenu sourd.
L’idée est le partage, l’apprentissage, pour en finir avec le gaspillage et lutter contre l’obsolescence programmée dans la convivialité.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *