De Daech à Lisieux: pas de miracle pour Ahmed H.

Share Button

Un mandat d’arrêt avait été émis contre lui par l’Irak en Mai 2015 l’accusant d’être un cadre de l’état Islamique mais ce n’était pas un mandat international.
l’Ofpra avait fait « revérifier son dossier » par le ministère de l’Intérieur avant de lui accorder en juin 2017 l’asile politique lui donnant ainsi une carte de résident de 10 ans…
Mais curieusement l’état Français ne doit pas s’intéresser aux mandats « seulement » Irakiens pour trier le bon grain de l’ivraie.
Quelques jours après qu’il ait obtenu son statut, les renseignements Irakiens ont tiré le signal d’alarme auprès des Français. La DGSI a commencé à l surveiller et il a finalement été arrêté.

Il est suspecté d’être un cadre de Daech et d’avoir administré la région de Samara pour le compte de l’état islamique. Il est également soupçonné d’avoir joué un rôle dans l’un des pires massacres perpétrés par l’organisation terroriste : la tuerie de la base militaire « Speicher » à Tikrit, en juin 2014. 1700 militaires Irakiens exécutés.

Il est tout a fait possible qu’il soit victime de dénonciations infondées venues d’Irak. Les Libérations nationales s’accompagnent toujours de vengeances personnelles.
De plus, son avocat affirme qu’il a au contraire été très actif dans la lutte contre Daesh et que ce sont des Kurdes qui l’ont aidés à fuir le pays. Avant celà, Ahmed H aurait été emprisonné après avoir « fait les frais » d’une « guerre » entre services de sécurité, puis a, selon son avocat, été par la suite désigné par un codétenu, entendu par les autorités irakiennes, comme ayant participé au massacre. « On parle de crimes sur la seule foi du témoignage » de ce codétenu « condamné à mort » en août 2017 et « exécuté », a affirmé l’avocat.
Etrange histoire.
Mais pour le moment il est mis en examen comme terroriste présumé et aussi ( et c’est une première) pour crimes contre l’humanité.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *