Des dromadaires gonflés au Botox, disqualifiés d’un concours de beauté

Chaque année  se tient en Arabie Saoudite un concours de beauté pour femelles dromadaires, célébrées lors du festival du roi Salman bin Abdulaziz al Saud, comme «symbole authentique du mode de vie du désert des gens de la péninsule Arabique».

Comme dans tout concours de beauté qui se respecte, le visage des participantes est décisif et fait l’objet d’une attention particulière. Pour les dromadaires, celle-ci se fixe notamment sur leurs petites oreilles, leur museau formidable et leur bouche lippue à souhait.

Mais cette année, le contrôle anti-dopage a été sans pitiés.

«Ils ont utilisé du Botox pour les lèvres, le nez, et même la machoire. Cela rend la tête plus gonflée, de telle sorte que quand la dromadaire arrive, on se dise: “Oh, regarde comme sa tête est grosse. Elle a de grosses lèvres, un gros nez”», raconte Ali al-Mazrouei, le fils d’un émir éleveur de dromadaires,

Si même les chameau ne veulent pas paraitre Viagragénaires!

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *