Des milliards d’insectes pour remplacer les pesticides. C’est dans la Drôme.

Cette entreprise élève une vingtaine d’espèces d’insectes (notamment des coccinelles) capables de lutter contre les autres insectes, ceux qui ravagent les cultures. Ainsi, en faisant appel à la nature, les agriculteurs peuvent renoncer aux pesticides chimiques.
Dans la série que va-t-on laisser à nos enfants, ça, c’est plutôt réjouissant.
Face aux géants du phytosanitaire, l’alternative naturelle proposée par Bioline Agrosciences, une PME française, connaît un succès grandissant auprès des exploitants agricoles, des collectivités locales et des particuliers

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *