Envie d’un camping original pour vos vacances? Essayez « La colline du Crack » Porte de la Chapelle à Paris

Share Button

Le crack est un puissant dérivé de cocaïne mélangée à de l’ammoniaque ou à du bicarbonate de soude aussi destructeur qu’addictif qui se fume généralement à l’aide d’une pipe à air.

A quelques pas de la porte de la Chapelle, perché entre le boulevard des Maréchaux et le périph’, les fumeurs de crack de la capitale sont les clients de ce village de la drogue. Surnommé la « Colline », l’endroit est en fait un bidonville très glauque où s’accumulent déchets et morceaux de vieille ferraille. Né il y a quelques années, lors du démantèlement de plusieurs squats voisins, il s’étale sur une cinquantaine de mètres et voit le passage de 100 à 150 personnes chaque jour.
Réunis dans des cabanes de fortune, les toxicomanes y consomment leur crack à l’abri du monde extérieur.
Extrême précarité, défonce, violence, passages en prison sont les maitres de cet enfer. Tous les moyens sont bons pour trouver de l’argent : vol, agression, trafic, proxénétisme, prostitution… Le fond du fond de la misère.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *