La gestion des maisons de retraite, est plus rentable que celle des hypermarchés

Share Button

A coups de maltraitances institutionelles ( qui va-t-on aider, qui va-t-on laver?) les coûts sont réduits et les bénéfices augmentent
Entre 2015 et 2016, le groupe ORPEA, par exemple, a vu son bénéfice net augmenter de près de 70% pour atteindre 260 millions d’euros. Rien d’étonnant donc à ce que son fondateur soit classé 197e fortune française.
D’ailleur, parmi les 500 plus grandes fortunes de France en 2017 se trouvaient cinq fondateurs de réseaux d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Non les retraités ne sont pas des nantis !
Ce sont d’anciens actifs, qui ont contribué à l’économie, élevé leurs enfants,payé la retraite de leurs aînés, qui aident aujourd’hui leurs jeunes dans la mesure de leurs moyens et participent encore à l’économie.
Alors ,un peu de mémoire, un peu de reconnaissance !
Et pas par bonté d’âme. Seulement dans votre intérêt.
Les jeunes d’aujourd’hui sont les vieux de demain…
Enfin… Si vous y arrivez…

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *