INTOX OU INTOX? 2eme épisode sur « les preuves fabriquées » des crimes de guerre d’Assad.

Share Button

Donc cette fois, j’ai reçu cette vidéo. Une fois de plus, rien ne permet de la situer géographiquement ou dans le temps. On est dans une salle qui pourrait être un réfectoire sans table, une grande salle de classe… On ne sait pas.

Bien en évidence au début du plan, le drapeau de l’ASL ( Armée Syrienne Libre) qui voudrait donc démontrer que l’on est chez l’ASL Puis derrière la grande table un drapeau noir qui ressemble à celui de Daesh ( mais quelqu’un de compétent pourra peut-être m’éclairer)

Une alarme retentit et les enfants qui jouaient tranquillement au ballon, s’allongent sur le sol et jouent à « Je viens d’être asphyxié par du gaz Sarin ». Des sauveteurs en blouse blanche se précipitent. Les enfants convulsent… De la mousse imitant la bave aux lèvres est appliquée sur les enfants. Un « sauveteur s’écroule, atteint à son tour par le Sarin. Puis un deuxième qui venait lui porter secours s’effondre aussi…  Tout le monde simule plutôt  une attaque chimique. Spasmes musculaires, problèmes respiratoires, visages tordus de douleur… Certains enfants sont excellents.

Enfin, tout le monde se relève en pleine forme sous les applaudissement de ceux qui se contentaient de regarder.

Cette vidéo se veut la preuve que les accusation de guerre chimique portées contre Assad sont une fabrication des terroriste de l’ASL comme en témoignent les deux drapeaux.

Seulement elles peuvent tout aussi bien être la preuve qu’Assad cherche à discréditer les accusations portées contre lui en montant ces entrainements façon Pallywood.

Bref, tout le monde a intérêt à faire porter le chapeau à tout le monde.
INTOX C’EST SÛR MAIS DE QUEL CÔTÉ?

 

 

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *