« Je lui ai tiré deux balles dans la tête. Je n’ai aucun état d’âme. J’en avais pas les moyens, d’avoir d’état d’âme. » Madeleine Riffaud, ancienne résistante

Share Button

A 18 ans, elle s’engage dans la résistance.
En 1944 elle est arrêtée, torturée et finalement condamnée à mort.
Sauvée grace à un échange de prisonniers, elle est libérée et devient grand reporter après la guerre.
Elle attendra 1994 pour raconter son histoire !

Le doc completest ICI .

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

4 pensées sur “« Je lui ai tiré deux balles dans la tête. Je n’ai aucun état d’âme. J’en avais pas les moyens, d’avoir d’état d’âme. » Madeleine Riffaud, ancienne résistante

  • 10 avril 2018 à 19 h 25 min
    Permalink

    Excellent! Merci d’avoir partagé.

    Répondre
  • 12 avril 2018 à 14 h 27 min
    Permalink

    J’ai une amie de lycée qui a perdu sa mère il y a quelques années. Elle a trouvé dans ses affaires tout un tas de documents qui établissaient que sa mère était une tueuse d’allemands (sur Lyon et environ) pendant la guerre. Elle n’en avait jamais rien su.
    En interrogeant des amis de sa mère, elle a eu la confirmation de ces faits. Que faire quand on découvre cela ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *