Medine, le Vengeur Mosquée – 2 – Pour Havre de Savoir, les Yezidies sont « des adorateurs de Satan »

Share Button

On remarquera au passage le changement de titre de la vidéo entre 2015 et 2018. Plus tolérable. Mais les propos de la vidéo eux, ne changent pas…

Rappelons que c’est selon ses propres dires, « le support associatif sur lequel il se repose ».
Entre le 3 et 15 août 2014, les islamistes ont réduit en esclavage plus de 7000 femmes et enfants et exécuté les hommes dans les montagnes de Sinjar, berceau historique des Yézidis.
En Juin 2015 l’organisation « Havre de Savoir » n’avait rien de plus urgent que de produire cette vidéo.
Qualifier les Yezidis d’« adorateurs de Satan » n’est pas anodin. Il s’agit d’un qualificatif très péjoratif utilisé par les islamistes sunnites, dont Daesh, pour signaler qu’ils sont « mécréants » et justifier de la part des islamistes, les massacres dont ils sont victimes.
De plus, La vidéo présente les Yezidis comme un « groupe déviant apparu en 132 de l’Hégire » (0.40), « sorti du cercle de l’Islam » (0.50) à cause du « contexte et de l’ignorance. Or sortir de l’islam, c’est à dire etre un appostat est d’après le Coran passible de la peine de mort.
En réalité, les Yezidis forment un groupe kurdophone pré-islamique, qui pouvait initialement être proche des zoroastriens, et qui ont ensuite agrégé quelques éléments issus des trois monothéismes dans leurs croyances. Ce ne sont en aucun cas des musulmans « déviants » ou « ignorants ». Ce qui dans les valeurs prêchées par les islamistes ne justifieraoit pas leur massacre.
C’est une manie dans cette religion arrivée en dernier de vouloir effacer tout ce qui l’a précédée.
Le « savant » qui donne le cours, Moncef Zenati, est un membre actif de l’UOIF et le patron de l’association Havre de Savoir dont Medine se vantait d’être l’ambassadeur.
Moncef Zenati a traduit en Français des ouvrages de Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans et grand-père de Tariq Ramadan.

Dans « Don’t Laïk », Médine me fait l’honneur de prendre mon film « La journée de la Jupe » comme référence à ce qu’il n’est pas. A ce contre quoi il lutte: »JE SUIS UNE DJELLABA A LA JOURNÉE DE LA JUPE » . Je suis fier d’incarner ce dont il est fier de se démarquer.

Ici la vidéo ou Medine dit lui-même qu’il est « ambassadeur » de l’association « Havre de Savoir »

Ici Tariq Ramadan nous explique que Medine suit son enseignement.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *