Le hashtag #MosqueMeToo invite les musulmanes à dénoncer des abus sexuels dans les lieux saints

Share Button

Il a été initié par une journaliste et féministe américano-égytienne, Mona Eltahawy, lundi 5 février. Depuis, plus de 6 000 tweets ont été publiés sur le réseau social.

« Les femmes musulmanes comme toutes les femmes subissent du harcèlement, mais quand cela arrive dans un contexte religieux, on leur demande de se taire pour une cause plus importante qu’elles. C’est à la fois injuste et oppressif », dénonce Aisha Sarwari, éditorialiste et féministe.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *