Lorsque la photo d’une victime Palestinienne de la marche pacifique de Gaza, reprise en choeur par la presse internationale, est… plus que douteuse.

Share Button

Il y a une chose que je n’ai jamais compris: pourquoi y a-t-il autant de fake parmi les photos et les vidéos montrées à propos du conflit Israelo-Palestinien.
Si Israêl est si sanguinaire que ce que la majorité de la presse en dit, il ne devrait pas y avoir besoin d’aller chercher des photos, des films, provenant d’autres massacres. Ceux résultant de la « barbarie Israelienne » devraient suffire…

Et pourtant on ne compte plus les hoax sur ce sujet, souvent mis à la disposition de la presse par des « journalistes » Palestiniens, qui soit pour défendre la cause, soit pour ne pas fâcher les dictateurs qui leur servent de gouvernants, truquent allègrement la vérité.
Gouvernants qui ont la main-mise également sur les chiffres des victimes annoncées, rarement remis en cause par la presse. Lorsqu’on connait les différences entre les chiffres de la police et ceux des manifestants à chaque défilé Français, on peut aisément imaginer la fiabilité de ceux donnés par des dictateurs considérés comme terroristes par de nombreux pays.

Il est d’ailleurs étonnant que même les journalistes « de bonne foi » nous informent rarement du fait qu’ils ne peuvent enquêter que là ou on veut bien les laisser aller, comme dans toutes les dictature, en recueillant les réponses que leurs interlocuteurs veulent et/ou peuvent leur donner sans danger pour eux.
N’oublions jamais que les habitants de Gaza ont des comptes à rendre au Hamas une fois les caméras parties. La encore, ce phénomène d’omerta, pourtant connu et reconnu par les journalistes de tous bords lors d’une enquête dans une simple cité de la banlieue Française n’est jamais évoqué dans ce cas.

Certains de ces truquages ont des conséquences dramatiques. ( Al Dura, impulsé par Enderlin en est le plus grave exemple et lorsqu’acculé, il finit par répondre à Denis JEAMBAR et à Daniel LECONTE, dans Le Figaro du 27 janvier 2005, que « l’image correspondait à la réalité de la situation non seulement à Gaza, mais aussi en Cisjordanie », alors que la définition d’un reportage s’entend comme le témoignage de ce que le journaliste a vu et entendu, on atteint le sommet! Entre temps, Daniel Pearl est mort, exécuté devant la photo d’Al Dura)
D’autres faux passent, vite remplacés par les suivants, finissant par créer dans l’inconscient collectif l’image diabolique d’un Israel assoiffé de sang, pas si éloignée finalement de celle quasi surnaturelle des Juifs accusés pendant des siècles d’avoir besoin de sang d’enfants pour préparer des matsot, voire s’adonner à quelques rituels sûrement sataniques.

Cette photo en est un exemple parmi tant d’autres.
Présentée comme emblématique du massacre commis par les Israéliens, elle a été reprise par de nombreux journaux. On y voit, un peu en arrière des manifestants, un homme portant le cadavre d’un autre, ou si ce n’est le cadavre, au moins le corps d’un blessé si gravement qu’il est inconscient comme le montre son bras pendant et sa nuque renversée en arrière attirée par la gravité contre laquelle son corps inerte ne peut plus lutter.

ET POURTANT, J’AFFIRME QUE CETTE PHOTO EST UN FAKE.

Cela veut-il dire qu’il n’y a pas eu de victimes? Bien sûr que non! Je ne sais pas combien exactement, sûrement moins que le chiffre donné par le Hamas mais de toutes façons trop.
Se repose donc la même question: pourquoi mettre en scène cette photo alors qu’il y aurait tellement de vraies victimes à filmer?
Pas assez photogéniques les victimes? Les « journalistes » ne seraient-ils en réalité que des propagandistes, bien peu soucieux du journalisme et de la véracité de leurs infos. C’est à dire soucieux de retranscrire, quitte à la mettre en scène, « la réalité de la situation non seulement à Gaza, mais aussi en Cisjordanie » si chère à Charles?

J’avais déjà fait il y a peu une autre vidéo sur un bidonnage pendant cette « marche pacifique ». Elle est ici.

Une autre sur un bidonnage (déjà) d’un autre photographe de l’AFP est ici

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *