Méfiante, Sabrina avait dissimulé un dictaphone dans ses sous-vêtements pendant l’entretien…

En juin 2014, un tract apparaît sur les murs de la ville. Intitulé « J’attire votre attention », il fait état des antécédents judiciaires de la jeune femme : elle a été « condamnée, dans le passé, pour avoir séquestré et violenté une femme enceinte de six mois ». Le texte enchaîne sur le CV de son compagnon, Jean-Christophe Soumbou, un membre du Gang des barbares incarcéré pour le meurtre d’Ilan Halimi. A la mairie, ce tract fait l’effet d’une bombe.

Tout le monde cherche à savoir qui est le corbeau. Sabrina, l’une des adjointes au maire chargée de la petite enfance, est suspectée. Christian Bartholmé, premier adjoint au maire et directeur de cabinet de Jean-Christophe Lagarde, la convoque dans son bureau pour s’expliquer. A ses côtés, trois hommes : Kianoush Moghadam, ancien attaché parlementaire de Jean-Christophe Lagarde, Ramdan Ould-Ahmed, ancien président de l’association Phoenix, et Jonathan Berrebi, responsable de l’office HLM. L’entretien ressemble à un mauvais polar.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *