OLYMPIA 1963 : Tout ce qui fait que Johnny Halliday est JOHNNY en 10 minutes

L’essence même de son talent: le rockabilly. Il chante  » I got a woman  » .

Il enleve sa veste, déboutonne sa chemise… descend dans le public, serre des mains, embrasse des femmes, les rend folles, câline Sylvie Vartan dans le cou…

Puis il retourne sur la scène où un musicien lui donne sa veste avec laquelle il nettoie et recouvre sa guitare.

Le tout en n’oubliant jamais d’être une bombe sexuelle.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *