Pierre Bonte raconte Eudoxie, la veuve heureuse de l’être

Share Button

Pierre Bonte a su capter dans les années 70 une France aujourd’hui disparue.
Je suis allé lui demander comment pensaient ces gens de la France profonde ou rurale avant que la TV ait appris à chacun à parler parfaitement le « politiquement correct» sans pratiquement aucun accent régional.
C’est la première pastille d’une série à venir, fruit d’un partenariat entre « JPL Fait Des K7 Chouettes » et le journal « Causeur ».

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *