fbpx

Tariq Ramadan trahi par du sperme islamophobe !

Share Button

 

A ce jour, cinq femmes – trois en France, une aux Etats-Unis et une en Suisse – ont porté plainte contre Tariq Ramadan, incarcéré en France depuis février et mis en examen pour viol et viol sur personne vulnérable.

Et depuis quelques jours, ses soutiens sont un poil refroidis.

 

En effet, dans La Croix le 20 Avril, on apprend que…

La ligne de défense de Tariq Ramadan, qui soutenait ne jamais avoir trompé sa femme, a été remise en cause mercredi 18 avril, par la découverte de sperme sur une robe appartenant à une plaignante, dont des analyses ADN doivent dire prochainement s’il s’agit de celui de Tariq Ramadan. Étonnamment, à la suite de cette joyeuse nouveauté, Tariq Ramadan a changé de version et avoué avoir eu des relations sexuelles avec la plaignante, mais pas celles qu’elle dénonce. Le sperme analysé menaçait-il d’être trop bavard?

Mais déjà depuis un mois les choses n’allaient pas dans le bon sens:

Le 26 Mars dans Libé : Un alibi de Tariq Ramadan s’effondre.

Le saint homme avait toujours prétendu être arrivé à Lyon à 18h35 le 9 Octobre 2009 et donc n’avoir pu matériellement violer « Christelle » la plaignante dans la matinée du même jour. Malheureusement pour lui, L’enquête de la police judiciaire confirme que le théologien est arrivé en fin de matinée à Lyon, le 2 octobre 2009, contrairement à ce qu’il avait indiqué, accréditant ainsi le témoignage de «Christelle», qui l’accuse de l’avoir violée ce jour-là.

 

Puis le Le 4 Avril dans Le Monde, ça se gâtait encore :
Tariq Ramadan a payé une femme pour qu’elle taise leur « relation »

L’islamologue Tariq Ramadan a passé en 2015 un accord avec une Belge d’origine marocaine pour qu’elle cesse, en échange de 27 000 euros, ses révélations publiques sur leur « relation », a fait savoir la justice belge, mercredi 4 avril, confirmant des informations parues dans l’hebdomadaire belge Le Vif.

En mai 2015 a été prononcé à Bruxelles un jugement public entérinant un accord entre Majda Bernoussi et Tariq Ramadan qui prévoit que Majda Bernoussi retire ses publications sur le Web et cesse d’en publier de nouvelles, moyennant une somme d’argent donnée par Tariq Ramadan « à titre transactionnel », Il s’est devant cette juridiction, engagé à lui verser une somme totale de 27 000 euros  » a confirmé à l’AFP Luc Hennart, président du tribunal de première instance de Bruxelles.

Payer une femme pour qu’elle se taise quand on n’a rien à se reprocher, ça c’est de la générosité! 😂

 

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *