Voila une question qu’un jeune ne se poserait même pas… le con!

Share Button

Mais nous les valeureuses tempes grises, on est vite soupçonneux.

C’est qui le mec qui décide des émoticones que les habitants de la terre vont pouvoir employer?

Nés au Japon à la fin des années 1990, les emoji ont vu leur utilisation exploser après leur intégration par défaut au clavier des iPhone, en octobre 2011, puis par Android, en juillet 2013. En 2015, leur utilisation a dépassé celle des smileys pour la première fois selon Gretchen McCulloch, linguiste spécialisée dans l’étude de ces pictogrammes. Selon ses chiffres relevés à la même époque, 4,6 % des messages que nous échangions en ligne contenaient des emoji.

Le 20 juin 2017, l’arrivée de 56 nouveaux emoji sur nos écrans a été officialisée par le Consortium unicode, l’association qui définit, entre autres, la standardisation de ces pictogrammes.

C’est cette association « Le mec qui décide »

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *