Première mondiale : deux personnes atteintes de DMLA retrouvent la vue grâce à des cellules souches

Share Button

Une équipe de chercheurs britanniques et américains a annoncé avoir restauré la vision chez deux personnes atteintes de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Les scientifiques ont utilisé des cellules souches embryonnaires pour créer un tissu rétinien qu’ils ont greffé aux patients.
La maladie est due à une détérioration de la couche de cellules derrière les cônes et bâtonnets sensibles à la lumière qui forment la rétine.
Cette couche appelée épithélium pigmentaire rétinien aide au transport de nutriments vers la couche externe de la rétine et retire les pertes. L’absence ou la détérioration de l’épithélium provoque la formation d’une matière qui tue progressivement les cellules environnantes.

L’état des deux patients a été suivi pendant 12 mois et a montré des progrès considérables. Les deux patients ont noté des améliorations nettes de leur vue. L’un a confié à la BBC pouvoir à nouveau lire le journal.

L’équipe de recherches a obtenu la permission d’effectuer d’autres tests cliniques sur 8 autres cobayes. Si les résultats vont dans le bon sens, ce procédé pourrait devenir une thérapie accessible à l’ensemble des malades. Le temps seul pourra apporter des réponses sur ce traitement aux quelques 100 millions de personnes dans le monde atteintes de dégénérescence maculaire.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *