Indonésie 2018 ! Scènes de liesse populaire à la vue d’homosexuels se faisant fouetter sur la place publique devant une foule admirative et souriante.

Share Button

Dans certaines régions de l’Indonésie, la charia islamique est appliquée. Une violence physique et psychologique insoutenable.
Nous sommes en 2018 et les homosexuels indonésiens risquent la prison, la torture et l’humiliation publique.

Pour rappel, la plaque commémorant l’exécution en 1750 des derniers condamnés à mort en France pour homosexualité, Bruno Lenoir et Jean Diot, a été profanée pour la 2eme fois dans la nuit du 5 au 6 août dernier…

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *