Share Button

Personne je pense ne me soupçonnera de la moindre indulgence pour les violences faites aux femmes.

Dans le cas de Jacqueline Sauvage, j’ai été trouble par l’illogisme de la peine de 10 ans deux fois prononcée. Et en lisant l’ article que je mets en lien, écrit par un avocat que je connais, il apparaît que la situation est plus complexe et plus subtile que ce que l’on nous vend. C’est a lire ici

Share Button