Japon – Danseurs de rue Hip-Hop à Tokyo – Moyenne d’âge: 61 ans !

Au Japon, où plus du quart de la population a plus de 65 ans, les cours de danse hip-hop sont devenus le dernier truc à la mode pour la santé des seniors.
Ce groupe s’est baptisé les « Seniors Monster ». Ils boivent, ils twerkent et ils veillent également à suivre les dernières tendances des médias sociaux.

ÈCOUTEZ YOKO IIZUKA « ÉTUDIANTE EN DANSE HIP-HOP » DE 83 ANS
« Je viens dans cette école depuis six ans et demi maintenant. J’ai récemment trébuché sur une pierre. Mais mon réflexe pour mettre les mains a été si rapide qu’il m’a empêché de me faire mal. Je pense que je dois cela à des journées d’apprentissage du hip hop. Merci le Hip-Hop! »
Il y a aussi Shigeru Yatabe, 72 ans, également connu sous le nom de Shige-boh, qui a commencé à danser le hip-hop il y a 10 ans, après son départ à la retraite et qui pense que son travail des jambes l’aide à rester en forme.
Ils aident à briser les stéréotypes sur le vieillissement dans le plus âgé pays du monde. Le nombre de Japonais âgés de 65 ans et plus devrait atteindre 37 millions d’ici 10 ans. Avec moins de jeunes et plus de personnes âgées, les écoles de danse tirent profit de ce marché en croissance rapide.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *