La retraite à 40 ans, c’est ce que vise cet infirmier qui est retourné vivre chez sa mère pour épargner

Share Button

Il n’a pas du tout envie de dépendre des caisses de retraite plus tard.
Alors bon job, bon salaire, vie monacale… et un maximum d’épargne… sur le dos de sa maman quand-même…
Une tendance lourde depuis quelques temps.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *