Le jour de l’enterrement de Mireille Knoll, le local de l’Union des Etudiants juifs de France à Tolbiac était saccagé

Share Button

Reportage édifiant chez Yann Barthes.Démonstration parfaite de la peste Rouge-Brune

Ce qui est frappant en dehors des éternelles moeurs crypto-staliniennes de ces grands révolutionnaires qui tiennent la fac, en dehors de l’état du local et des inscriptions laissées par les défenseurs de la liberté si on est d’accord avec eux, c’est que la fille qui se prend pour Jean Moulin et remonte sans arrêt son col roulé pour se cacher le visage ( parce que on a beau le lui dire, elle n’a toujours pas compris qu’elle sera floutée… 😂 ) cette fille donc ne condamne pas du tout ce saccage. Ni les inscriptions racistes. Elle conteste le droit à l’existence d’Israel et trouve par conséquent tout à fait normal que le local d’étudiants juifs soit attaqué. Quand bien mêm ils seraient Français.
La dernière phrase du journaliste qui a fait le reportage est une bouffée de vérité dans ce monde qui nie en permanence ce qui crève les yeux. Ne la ratez pas….

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *