L’IRAN BOMBARDE LES KURDES EN IRAK, LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE RESTE SILENCIEUSE

Share Button

Le 9 septembre, le journaliste Wladimir Vanwilgenburg s’est rendu sur le lieu de l’attaque iranienne du 8 septembre qui a visé un camp de réfugiés kurdes du Rojhelat (Kurdistan d’Iran), au Kurdistan du Sud. L’attaque a fait 21 victimes, dont des enfants et des femmes.

Le journaliste rappelle que la communauté internationale reste silencieuse devant l’attaque iranienne contre la ville de Koya et déclare que l’Iran envoie un message aux Etats-Unis en tuant des Kurdes en Irak… qui dit « comme au Yemen et en Syrie, on peut frapper qui on veut et vous ne pouvez rien faire »…

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *