Qui se souvient de ça? « Alain Decaux raconte » Lawrence d’Arabie

Share Button

Il tenait l’antenne tout seul pendant une heure et moi, ça me captivait!

En l’occurence la déconstruction du héros loyal est plutôt intéressante dans son récit et on y trouve les racines d’un mal qui nous ronge encore aujourd’hui.

 

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *