Une méduse détient peut-être la clé de l’immortalité: surpopulation, surconsommation des ressources… de bien belles perspectives….

Share Button

Les méduses commencent leur vie sous la forme d’un polype (comme du corail ou une anémone de mer), accrochés au fond marin. Puis, ils se transforment en méduses, libres, et déambulent dans les océans .

Mais la  particularité de la deturritopsis nutricula c’est que le processus peut s’inverser au crépuscule de sa vie ou en cas de blessure. La méduse redevient polype, puis se retransforme, et ainsi de suite. Comme si un papillon redevenait chenille 

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *