En 2015, Zehra Doğan, journaliste Kurde, actuellement emprisonnée en Turquie, recevait un prix pour ses reportages sur les femmes Yezides

En 2015, Zehra Doğan recevait le prix de journalisme Metin Göktepe, nommé ainsi en hommage au journaliste tué en prison en 1996 lors d’une garde à vue en Turquie. Ce prix récompensait le travail de Zehra Doğan sur les femmes yézidis qui avaient échappé à la captivité aux mains de l’État islamique.

Son agence d’information, Jinha, a été fermé le 29 octobre 2016 par les autorités turques, et fait partie des plus de cent médias fermés depuis la tentative de coup d’État de juillet 20162.
Arrêtée le 12 juin 2017, et conduite à la prison de Diyarbakır, elle y est actuellement incarcérée.

JPL cm

Des films, de l'InfOld et des K7 ChOuettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *